Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/lib/txplib_db.php on line 14

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/lib/txplib_db.php:14) in /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/lib/txplib_misc.php on line 1240

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/lib/txplib_db.php:14) in /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/publish/rss.php on line 125

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/lib/txplib_db.php:14) in /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/publish/rss.php on line 133

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/lib/txplib_db.php:14) in /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/publish/rss.php on line 194

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/lib/txplib_db.php:14) in /home/izzyguide/izzyguide.net/textpattern/publish/rss.php on line 195
Blog de Bordeaux http://blog.izzyguide.com/ Bordeaux au jour le jour... Bordeaux au patrimoine mondial <p>Ca y est !<br /> Le suspense n’était pas insoutenable, mais il fallait le faire !<br /> Hier, Bordeaux a rejoint la liste des sites inscrits au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.</p> <p>Localement, tout le monde s’accorde à dire que cette reconnaissance devrait conforter le statut de “ville touristique” que nous vivons déjà au quotidien.</p> <p><img src="/images/91.jpg" alt="Bordeaux patrimoine mondiale UNESCO" style="height:225px;width:300px" /></p> <p>Depuis quelques temps, Bordeaux vibre comme jamais. La récente fête du Fleuve a été un franc succès. Quatre jours de festivités, de rencontres, de joyeuse ambiance : ça faisait longtemps qu’on attendait ça !</p> <p>Au chapitre des petits détails qui changent tout, chers amis touristes, je vous livre ma sélection perso : le nombre de bars à vins ne cesse de progresser (je vous ferai un article spécifique très bientôt), le palace face au Grand Théâtre va ouvrir probablement dans la courant de l’été, il y a de plus en plus de monde de plus en plus tard aux terrasses des cafés dans le Vieux Bordeaux, etc.</p> <p><img src="/images/92.jpg" alt="Bordeaux patrimoine mondial UNESCO" style="height:225px;width:300px" /></p> <p>Qui plus est, les nouvelles lignes de tram ouvrent la ville vers l’Ouest et vers le Nord : vous allez pouvoir mieux découvrir les quartiers des Chartrons et de Bacalan, qui valent le détour.</p> <p>Et puis, clin d’oeil à l’attention de la Mairie : l’idée de planter une scène rive droite, vers chez Alriq, était une excellente initiative. C’est bien là qu’il faut monter un festival d’été. Pourquoi pas un festival de rock ? Technikart (n°112 de mai 2007) vantait récemment le dynamisme de la scène bordelaise underground. Apparemment, la pléthore de groupes ne demande qu’à venir s’époumonait au grand air…</p> <p>(Ce blog va à nouveau être alimenté régulièrement : désolé pour l’intermède ;-))</p> http://blog.izzyguide.com/article/192/bordeaux-au-patrimoine-mondial Qui ne connaît pas Isidore Krapo ? <p>Jusqu’à samedi soir, je devais faire partie des 3 ou 4 bordelais (pas plus) ignorant l’existence d’<a href="http://www.isidorekrapo.net">Isidore Krapo</a>.</p> <p>Un doute profond s’emparera donc désormais de moi chaque fois que j’aurai l’impression de révéler un scoop, même aux non bordelais.</p> <p>Pourquoi tant de remords ?</p> <p>Tout simplement parce que depuis 15 ans (je ne savais même pas encore que Bordeaux existait), Isidore Krapo, artiste, ouvre son atelier à d’autres. Et depuis 7 ans, il fait cela une fois par mois, tous les 1/01, 2/02, 3/03, etc. Autant parler d’Institution, mieux : de repère, encore mieux : de point névralgique !</p> <p>Quand on dit “ouvre son atelier”, il faut entendre “offre”, car il faut beaucoup de générosité pour, non seulement, laisser entrer dans sa matrice des oeuvres extérieures, mais aussi assurer leur promotion et celle de leurs auteurs (là il s’agissait de trois grandes photographes : <a href="http://www.melaniegribinski.com">Mélanie Gribinski</a>, Clorinde Bloc et Laure Goutier – Allez donc voir le blog de <a href="http://toffer.canalblog.com/">Christophe Massé</a>, il parle des artistes mieux que moi; globalement il écrit aussi mieux que moi, mais à vous de vous faire une idée).</p> <p><div style="text-align:center"><img src="/images/90.jpg" alt="Isidore Krapo Bordeaux samedi 3 mars" style="height:333px;width:249px" /></p> <p>La promotion, en l’occurrence, prend la forme d’un joyeux rassemblement hétéroclite, d’environ 150 personnes aux heures de pointe, qui n’a rien du pince-fesses ou du club anglais, c’est le moins que l’on puisse dire.</p> <p>Chacun assure l’animation et le ravitaillement (essayez de ne pas venir les mains vides). Nulle obligation d’achat : il s’agit de faire aimer, d’abord, pour faire vendre, ensuite… peut-être… un jour… qui sait ?</p> <p>C’était un bon moment. Allez voir Krapo. La prochaine fois c’est le 4/04, 17 rue Elie Gintrac. Oui, c’est bien au 17; oui il faut monter par l’escalier; non il n’y pas d’enseigne; oui c’est gratuit.</p> http://blog.izzyguide.com/article/191/qui-ne-connait-pas-isidore-krapo Journées européennes de l'Opéra <p>Dés demain et tout le week-end, l’Europe commémore le 400ème anniversaire de l’Orféo de Monteverdi, considéré comme le premier chef d’oeuvre de l’Opéra.<br /> A <a href="http://www.bordeaux.fr/ebx/portals/ebx.portal?_nfpb=true&_pageLabel=pgFicheEvt&classofcontent=evenement&id=16265&iEvt=0&retourListe=1&classListe=lieu&idListe=218">Bordeaux</a>, ça veut dire quoi ?</p> <p>Une occasion unique de découvrir l’envers et l’endroit du <a href="http://www.opera-bordeaux.com/index.php?id=37">Grand Théâtre</a>, LE monument emblématique de Bordeaux.</p> <p><div style="text-align:center"><img src="/images/88.jpg" alt="Grand théâtre Bordeaux photo Pierre Croizet GMT Editions" style="height:150px;width:200px" /></p> <p>Profitez-en bien : à part les représentations de <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Rigoletto">Rigoletto</a> et du récital de <a href="http://www.kyuwonhan.com/">Kyu Won Han</a>, tout est gratuit.</p> <p>Deux trucs me paraissent particulièrement sympas : <ul> <li>Pour les plus curieux, les ateliers de couture et les ateliers de décors seront ouverts entre 11h et 15h. Inscription obligatoire au 05 56 00 85 95. Dépêchez-vous, il n’y en aura pas pour tout le monde.</li> <li>Et pour les plus extravertis, opéra-crochet de 16h45 à 17h45. Ca c’est vraiment une idée géniale : vous vous inscrivez au 05 56 00 85 95, vous y allez, et vous chantez l’air de votre choix accompagné au piano ! Si un podcasteur se trouve par là à ce moment, merci de faire partager les bons moments ;-)</li> </ul></p> <p><div style="text-align:center"><img src="/images/87.jpg" alt="Journées européennes de l'Opéra Grand Théâtre Bordeaux" style="height:250px;width:128px" /></p> http://blog.izzyguide.com/article/190/journees-europeennes-de-lopera Bordeaux, pays gourmand <p>Comment, mais comment, ai-je pu rater ça ?</p> <p>C’est quand même pas tous les matins qu’un nouveau magazine dédié spécialement à Bordeaux et sa gastronomie sort dans les kiosques !</p> <p><strong>Bordeaux Pays Gourmand</strong> paraît tous les trois mois. Je vous recommande chaudement le numéro de l’hiver 2006/2007, qui coûte (et vaut) 3,50€.</p> <p><img src="/images/86.jpg" alt="Bordeaux Pays Gourmand hiver 2006 2007 Izzyguide blog Bordeaux" style="height:267px;width:199px" /></p> <p>Dedans, entre autres, plein d’infos sur les restos de Bordeaux. Où je m’aperçois que c’est épuisant de tenir un guide à jour tant le renouvellement des chefs et des tables est incessant. Là, par exemple, j’ai très envie d’aller tester <strong>Chez Fernand</strong>, sur les quais, dont il est dit le plus grand bien., ou <strong>Jegher</strong> le tout nouveau resto des Galeries Lafayette (avec une cuisine alliant France et Japon : à voir…). Pour le reste je suis assez d’accord avec les choix de la rédaction. Mention spéciale, pour ce qui me concerne, à <strong>l’Instant Quai</strong>, entre la Place Jean Jaurés et les Quinconces, sur le quai Louis XVIII.</p> <p>Un dossier spécial bars à vin, sur lequel j’ai deux commentaires : primo, oui <strong>Chez le Pépère</strong>, rue Georges Bonnac (à côté de l’UGC en allant vers la Grande Poste de Mériadeck) c’est vraiment sympa comme tout; secundo, il serait temps que nos amis du CIVB se décident à faire la pub de leur bar à vin et à vraiment montrer que c’est ouvert, parce que, franchement, ça saute pas aux yeux ! (Alors que le concept est super !).</p> <p>Faites comme moi, achetez <strong>Bordeaux Pays Gourmand</strong> !</p> <p><em>A toutes fins utiles, je rappelle que ce site, malgré le bandeau à droite qui n’a jamais rien rapporté en dépit des 3000 visiteurs uniques mensuels, ne perçoit aucune recette publicitaire. C’est peut être dommage, mais c’est un choix :)</em></p> http://blog.izzyguide.com/article/189/bordeaux-pays-gourmand Noël bobo, chicos ou goths ? <p>Dur d’éviter les marronniers (à Bordeaux en l’occurrence : la fête du Fleuve ou la fête du vin, la chaleur en été, le festival Novart, les travaux des quais et… les décorations et les cadeaux de Noël !).</p> <p><img src="/images/84.jpg" alt="Pey Berland sapin de Noël 2006 Izzyguide blog" style="height:400px;width:300px" /></p> <p>Enième tentative d’originalité, je vous livre une sélection de magasins légèrement fantaisistes ou décalés susceptibles de vous donner quelques idées pour les fêtes. Le ton est faussement désabusé : il se passe des choses très amusantes à Bordeaux en cette fin de 06. A vous d’en juger :)</p> <p><strong>Cadeaux rigolos et abordables</strong></p> <p>Deux adresses spécial gadgets, à destination des bobos qui s’assument : la <strong>droguerie de la rue des 3 conils</strong> (à droite, lorsque vous êtes face à l’entrée principale du centre commercial St-Christoly) et la boutique <strong>Tintamarre</strong> rue du Parlement St Pierre (entre la Place du Parlement et la Place St Pierre).</p> <p><strong>Vins et champagnes à gogo</strong></p> <p><img src="/images/83.jpg" alt="Cousin Bordeaux vins Noël 2006 Izzyguide blog idées cadeaux" style="height:160px;width:120px" /></p> <p>Chic (voire ultra chic), c’est <strong>Ausone</strong>, place du Palais (au pied de la Porte Cailhau) et <strong>Bordeaux Magnum</strong> (prés du terminus du tramway de la place des Quinconces)<br /> Sympa et hors des sentiers battus c’est <strong>Cousin & co</strong>, place du Parlement (au fait, saviez-vous que l’immeuble où se trouve Cousin a été refait de toutes pièces dans les années 90 ?).</p> <p><img src="/images/81.jpg" alt="Photo Cave d'Ausone place du Palais Bordeaux" style="height:225px;width:300px" /></p> <p><strong>Ne sortez pas sans fleurs</strong></p> <p>Deux adresses de fleuristes doués et abordables : <strong>bloom</strong>, rue du Pas St Georges, côté cours Alsace et Lorraine, pour des bouquets sur mesure toujours originaux et à prix doux, et <strong>Histoire de fleurs</strong>, au 30 quai Richelieu, entre la Porte de Bourgogne et la Porte Cailhau, indéniablement stylé et sympa.</p> <p><img src="/images/82.jpg" alt="Bloom fleuriste Bordeaux Noël 2006" style="height:400px;width:300px" /></p> <p><strong>Petites délicatesses</strong></p> <p><strong>Rue des remparts</strong> : salons de thé, cuisine italienne, huiles d’olive… et tutti quanti. Toutes les boutiques de cette rue piétonne méritent d’être signalées. Bobo tendance BCBG à fond.<br /> Pour les chocolats, c’est <strong>Cadiot Badie</strong>, allées de Tourny, dans une boutique de style “bonbonnière” comme nulle part ailleurs, <strong>Saunion</strong>, cours Georges Clémenceau, et <strong>Darricau</strong>, place Gambetta. Tout ça est cher, voire très cher, mais délicieux, voire sublime, alors…</p> <p><strong>Jouets au “bon chic bordelais”</strong></p> <p>Deux institutions : <strong>Maurice Verdeun</strong> et <strong>l’école Buissonnière</strong>. Le premier, galerie Bordelaise (en haut de la rue Ste Catherine) pour les grands enfants, et même les vieux enfants (à quel gosse irait-on offrir une réplique parfaite d’un canon allemand de la deuxième guerre mondiale, hein ?). Le second, rue des trois Conils, juste derrière le Café Français de la place Pey Berland, pour les vrais enfants, avec toutes sortes de jouets et une spécialité : les jouets à l’ancienne (voitures de courses à la Babar, jouets en bois, etc;°</p> <p><strong>Bonus</strong></p> <p>Ultra classique : <strong>Librairie Mollat</strong>, rue Porte Dijeaux et rue Vital Carles (arrêt tram ligne B, Gambetta), trop chaud, trop grand, trop serrés mais trop bien parce que trop de choix !</p> <p>Ultra esthétique : La <strong>Maison du Japon</strong>, rue de Cheverus (depuis Pey Berland, cherchez la rue du Loup, puis première à gauche : perdez-vous un peu, vous trouverez toutes les adresses géniales que j’ai oubliées !). Porcelaines raffinées, estampes originales, kimonos, livres, algues séchées, etc. : vous avez du goût, montrez le !</p> <p>Ultra choquant : <strong>Noir Kennedy</strong>, la boutique des gothiques, rue du Pas St Georges. Bienvenue au royaume des poupées ensanglantées et des rats crevés en vitrine. Si vous manquez d’humoir (noir), passez vite votre chemin.</p> <p><img src="/images/85.jpg" alt="Noir Kennedy boutique Bordeaux gothique Izzyguide blog Noël 2006" style="height:225px;width:300px" /></p> <p>Et plein d’autres idées… A vous d’enrichir tout ça avec vos bons plans. Si j’ai le temps, je vous filerai d’autres tuyaux dans la même veine.</p> <p><strong>L’itinéraire salvateur</strong></p> <p>Parking Place de la Bourse, place du Parlement, rue du Pas St Georges, rue du Loup, rue des bahutiers, Place St Pierre, rue du Parlement St Pierre. Pas trop de boutiques, mais largement de quoi faire des beaux cadeaux. Un max de bars et de restaurants, histoire de prendre son temps. Compter de 2 à 6h de parcours, en fonction des haltes…</p> <p><strong>L’itinéraire tueur</strong></p> <p>Parking allées de Tourny, marché de Noël, rue Ste Catherine jusqu’à la Victoire, puis tramway ligne B, jusqu’à Pey Berland, place Rohan, petit tour à la patinoire, remontée par la rue des Remparts, en haut tournez à gauche par la rue Porte Dijeaux, puis prenez une des rues à gauche dés que ça vous chante pour tomber sur le cours de l’Intendance, depuis lequel vous allez sur les Grands Hommes, enfin retour au parking. Comptez 3h, achetez des pansements anti ampoules, faites une halte au Café Français, appelez un porteur.</p> http://blog.izzyguide.com/article/188/noel-bobo-chicos-ou-goths